•  

    Chaque fois que je vais voir mes parents je vais à Vendôme pour voir les fresques sur le bord de Loir. C'est toujours un émerveillement  même si certains thèmes plaisent plus que d'autres.

    Vendôme et sa moséiculture du bord de Loir

    J'ai pris plaisir à prendre ces quelques clichés...

    Vendôme et sa moséiculture du bord de Loir

    ...avant d'aller en centre-ville,passant par le pont qui mène à la rue piétonne.

    Vendôme et sa moséiculture du bord de Loir


    16 commentaires
  •  

    Continuons notre visite autour de Sainte Suzanne. Après avoir passé une bonne journée et être allée au découvrir le dolmen des Erves, nous voici au camp de Beugy, classé monument historique, qui abrita les troupes anglo-normandes de Guillaume le Conquérant de 1083 à 1086.

    Le camp de Beugy

    Malgré un siège de quatre ans, Guillaume ne parvint jamais à prendre la cité Hubert II de Beaumont, ce qui vaut à Sainte-Suzanne d'être citée dans l'Histoire d'Angleterre comme " le seul château que Guillaume le Conquérant lui-même ne put jamais prendre".

    Vue du camp. On comprend mieux son emplacement. La photo n'est pas très bonne j'en conviens.

    Le camp de Beugy

    En 2011, ce camp a obtenu le label européen "Terra Incognita", qui distingue les architectures de terre les plus remarquables en Europe.

    Un des camps dans son ensemble, ou presque, pris d'une des buttes de terre.

    Le camp de Beugy

    Prochaine visite : le château de Sillé le Guillaume.


    9 commentaires
  •  

    Le dolmen des Erves a des caractéristiques proches de celles des dolmens angevins dont il marque ainsi la limite nord-ouest. Ce type possède une large chambre quadrangulaire à laquelle on accède par un large couloir débuttant par un portique surbaissé. Toutefois ce monument se distingue par quelques détails : deux dalles de couvertures sur la chambre au lieu de la dalle unique habituelle, fort espacement des piliers, etc. Ceci peut s'expliquer par sa situation géographique marginale, où peut-être par son ancienneté par rapport aux dolmens angevins classiques.

    Le Dolmen des Erves

    En effet un pic en bois de cerf, retrouvé au fond de la fosse d'implantation d'un pilier et qui a dû servir lors de la construction, a été daté par le carbonne 14 dans l'intervalles4720 - 3975 av. J.C. (début du néolithique moyen).

    Le Dolmen des Erves

    Le substrat calcaire a permis la conservation de nombreux ossements humains appartenant à un minimum de quatorze individus, probablement neuf adultes de plus de quarante ans et cinq enfants de moins de douze ans.

      


    15 commentaires
  •  

     

    Continuons notre visite. Nous prenons la rue du Grenier à sel et empruntons la promenade de la Poterne qui entoure les remparts restants et disparus pour nous retrouver ensuite dans l'enceinte du château.

    Sainte Suzanne (2)

    Nous sommes montées sur les passerelles à la découverte des ruines.

    Sainte Suzanne (2)

    Vue sur les toits.

    Sainte Suzanne (2)

    En redescendant :

    Sainte Suzanne (2)...

    Sainte Suzanne (2)...

    Sainte Suzanne (2)

    Vue du jardin médiéval. Au fond, la forêt de Charnie.

    Sainte Suzanne (2)

    Le jardin médiéval réalisé par des bénévoles.

    Sainte Suzanne (2)

    Lors de notre pause déjeuner : un point de vue exceptionnel sur le château. On est littéralement scotché en le découvrant ainsi. Pour y accéder il suffit de quitter le village direction Torcé-Viviers par la D9.

    Sainte Suzanne (2)

    A suivre...


    13 commentaires
  •  

    Sainte Suzanne fait partie des "Petites Citées de Caractère", distinction délivrée aux petites villes et villages possédant un patrimoine architectural et naturel remarquable.

    Sainte Suzanne

    J'avais déjà fait la découverte de ce site avec, tout d'abord ma fille quand elle habitait dans le coin, et ensuite en solitaire, tellement ce village m'avait plu.

    Sainte Suzanne

    J'étais ce jour là avec mon amie qui ne connaissait ce lieu que pour en avoir entendu parlé et elle en a été ravie.  Nous avons commencé par la tour ouest où nous avons pu découvrir de superbes vues. Les assaillants n'avaient qu'à bien se tenir et du reste Guillaume le Conquérant s'est "cassé les dents" en voulant prendre le château. Entre nous, lorsque je visitai les environs, je le rencontrai souvent dans les récits ce Guillaume. Même à Lavardin près de Vendôme. Mais je m'égare.

    Sainte Suzanne

    Un peu de lecture.

    Sainte Suzanne

    Nous avons essayé de suivre le plan mais il y avait tant à voir que nous avons finalement opté pour une simple visite, là où nos pas nous mèneraient.

    A suivre...

      


    16 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires