• Mille soleils splendides : Khaled Hosseini

     

    Un roman fort, qui nous montre la montée de l'extrémisme religieux en Afghanistan où les femmes sont tout simplement rayées de la société. Vous connaissez tous l'histoire. Vous aurez forcément en mémoire, pour les plus âgés d'entre nous,  certaines scènes que l'on vous a décrite lors de différents reportages. C'est aussi un roman ou l'espoir n'est jamais absent et où il y a forcément des perdants et des gagnants. Ne jamais oublier que des femmes se battent pour certaines libertés, contre l'obscurantisme et contre la misogynie et la lâcheté de beaucoup d'hommes. 

    J'ai longtemps hésité à lire ce roman mais je ne regrette pas de l'avoir fait. J'ai été horrifiée, j'ai presque souffert avec les héroïnes et j'ai espéré aussi avec elles. En bref, j'ai vraiment accompagné ces femmes qui au départ, n'étaient que des jeunes filles. Que de souffrances inutiles, me suis-je dit, et ce, au nom d'une idéologie destructrice. 

    Finalement, ce livre nous montre à quel point nous sommes tous et toutes unis par les mêmes sentiments. 

     

     

     

    Mille soleils splendides : Khaled Hosseini

     

    Quatrième de couverture :

     

    Forcée d'épouser un homme de trente ans son aîné, Mariam ne parvient pas à lui donner un fils. Après dix-huit années de soumission à cet homme brutal, elle doit endurer une nouvelle épreuve : l'arrivée sous son propre toit de Laila, une petite voisine de quatorze ans. Enceinte, Laila met au monde une fille. D'abord rongée par la jalousie, Mariam va finir par trouver une alliée en sa rivale.

    Toutes deux victimes de la violence et de la misogynie de leur mari, elles vont unir leur courage pour tenter de fuir l'Afghanistan. Mais parviendront-elles à s'arracher à cette terre afghane sacrifiée, et à leur ville, Kaboul, celle qui dissimulait autrefois derrière ses murs "mille soleils splendides" ?

    « Quelques clichés matinauxTrès bonnes fêtes de fin d'année... »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Décembre 2017 à 18:07
    Francis

    Khaled Hosseini est également auteur des "Cerfs-volants de Kaboul" écrit quelques années plus tôt et sans doute aussi excellent que les "Milles soleils splendides" qui t'a ravie et émue. Les "cerfs-volants de Kaboul" met l'accent sur l'enfance et le peuple méprisé des Hazaras, ainsi que la fuite et l'émigration.

    Bises et bonne soirée Evelyne 

    2
    Vendredi 15 Décembre 2017 à 11:40

    ..que de souffrances au nom d'une religion! Leur Dieu n'est pas amour pour permettre cela..mais c'est surtout l'interprétation qu'en font les homme...et quelque part, cette soumission les arrange.

    Profitons de notre liberté ici même si elle n'est pas toujours évidente au quotidien....

    Bises du jour,

    Mireille du sablon

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :