• Le couloir de la mort

     

    Un livre qui ne laisse pas indifférent, qui nous fait réfléchir, en tout cas qui ne nous laisse pas indemne. Les sentiments exprimés dans ce livre sont forts, très forts. L'auteur donne a chaque personnage une vraie force de vie avec tous les sentiments exprimés. Entre la haine et l'amour, on ne sait plus ce qui est juste ou pas. Ce couloir de la mort on le côtoie avec Sam,le condamné, Adam, son petit-fils avocat, qui apprend à le connaître un peu par les quelques récits de sa tante,la fille de Sam. Une recherche du passé, douloureuse, mais qui fait grandir.

    Il y a aussi bien d'autres choses dans ce livre que je vous conseille vivement. Un livre que j'ai trouvé profondément humain et si vous avez vu "La ligne verte" avec Tom Hanks, vous n'aurez pas de mal à vous retrouvez un peu dans l'ambiance.

    Le couloir de la mort

      

    Quatrième de couverture

    Mississippi, 1967. Deux enfants sont atrocement tués dans un attentat aveugle du Ku Klux Klan. Le procès de Sam Cayhall, complice des terroristes, est ajourné.

    Octobre 1981. Officiellement, la ségrégation est abolie et les droits civiques rétablis dans le Sud. L'affaire revient devant la Cour Suprême. Un nouveau jury condamne le vieux raciste à la chambre à gaz.

    Quelques jours plus tard, Adam Hall, jeune avocat chargé de le défendre, pénètre dans le couloir de la mort. C'est alors seulement qu'il découvre que Sam Cayhall est son grand-père. (En fait, il le savait déjà.)

    Il dispose de moins de trois  mois pour apprendre à le connaître, comprendre son crime et peut-être le sauver.

      

     

    « L'aliénisteLe parc de la ballastière »

  • Commentaires

    1
    Mitou
    Samedi 10 Août 2013 à 06:51

    coucou Lilou

    Je l'ai aussi lu mais au final je préfère une littératre plus gie !!!

    surtout pendant les vacances un beau roman d'amour au bord de la mer sous le ciel bleu !!! lol

    gros bisous et bon week end

    MITOU

    2
    Samedi 10 Août 2013 à 07:16

    Bon jour Lilou,
    Encore un livre à noter sur mes tablettes pour l'hiver...
    Je ne doute pas qu'il soit très prenant. Merci pour le synopsis.
    Gros bisous et bonne journée

    3
    Samedi 10 Août 2013 à 07:30

    Bonjour Lilou,

    Comprendre ou essayer de comprendre l'irréparable n'est jamais évident, se resituer dans cet univers de haine qu'est le Ku Klux Klan (toujours présent d'ailleurs) non plus...un livre prenant puisque tu nous en parles. Je vais le noter pour le récupérer à la biblothèque.

    Je te souhaite un bon w-end, gros bisous de Mireille du Sablon

    4
    Mimi de Bruges
    Samedi 10 Août 2013 à 08:32

    Je l'ai lu il y a quelques années maintenant, j'ai eu ma période Grisham et tous ces livres me plaisent. Une histoire dure et émouvante si je me souviens bien avec l'aide de ton résumé.

    Bon week end Lilou. Gros bisous

    5
    Samedi 10 Août 2013 à 10:47

    Bonjour Lilou,

    S'il fut un moment où je me plongeais avec délice dans ces ouvrages sombres, j'ai maintenant besoin de choses plus légères. La vie nous apporte suffisamment de moments pénibles.

    Bisous et bonne fin de semaine.

     

    6
    Samedi 10 Août 2013 à 14:26

    Faudra que je regarde s'il est en bib à tout hazard. merci de nous en parler.

    Bise  @nnie

     

     

     

    7
    Dimanche 11 Août 2013 à 08:19

    je note car j'aime bien cet auteur

    8
    Lundi 12 Août 2013 à 20:32

    Coucou Lilou. Bien reçu ton message mais j'étais en route vers la mer. Aujourd'hui de retour dans la chaleur toulousaine. 

    J'adore cet auteur, j'ai de nombreux livres de lui. En ce moment je lis la suite de"le premier jour" de Marc Lévy "laPremière nuit".. Une intrigue passionnante

    Bisous ma belle à+

    laplage

    9
    Jeudi 15 Août 2013 à 21:04

    coucou Lilou Je t'invite à faire la cnnaissance avec mon p'tit bonhomme

    Tu vas bien? 

    Bisous à+

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :